Le singe et l'épouvantail

Concert-lecture de Pierre Senges d'après Jean de la Fontaine

Affiche le singe et l'épouvantail.jpg
ARNAUD MARZORATI
BARYTON, MISE EN SCÈNE
PIERRE SENGES
TEXTE
 
 
N/C
SOPRANO
N/C
TÉNOR
MARIEKE BOUCHE
VIOLON
CLAIRE-OMBELINE MUHLMEYER
FLÛTE À BEC, SACQUEBOUTE
 
CHRISTOPHE TELLART
CORNEMUSE, VIELLE À ROUE
ANDREAS LINOS
VIOLE DE GAMBE
PERNELLE MARZORATI
HARPE TRIPLE

Par une froide nuit d’hiver, Fricandeau, un singe sapajou, se voit refuser l’hospitalité au château de la duchesse de Frangipane. Il s’apprête à dormir à la belle étoile quand il rencontre l’épouvantail Tournebroche. Celui-ci se révèle être un sage conseiller. C’est que le petit singe désire intégrer coûte que coûte le palais. S’inspirant des fables que lui raconte son nouvel ami, il ruse et obtient une place toujours plus importante au château. Qui a dit que les fables n’étaient que de simples histoires pour amuser les enfants ? Le Singe et L’Épouvantail est un superbe hommage à La Fontaine dont on fête le 400e anniversaire de la naissance. Sur les mots de Pierre Senges résonne la musique baroque des Lunaisiens.

 

Ce conte musical raconté par les chanteurs est ponctué de fables chantées. Les musiques sont tirées de plusieurs recueils de chansons de différents compositeurs du XVIIe et XVIIIe siècles et l’on pourra s’amuser à reconnaître là, une harpe triple, ici, un basson, ou encore, une vielle à roue ou une flûte à bec.

DÉCOUVREZ LE LIVRE DISQUE
-
LA JOIE DE LIRE
LABEL MUSO
INEEC MISSION VOIX LORRAINE
FESTIVAL DES ABBAYES EN LORRAINE
Le Singe et l'Épouvantail - couverture.