la pêche aux chansons

de 2 à 6 ans

Capture d’écran 2021-11-02 à 12.19.09.png

ARNAUD MARZORATI

DIRECTION ARTISTIQUE, VOIX

 

MÉLANIE FLAHAUT

VOIX

LE PROJET

 

Depuis plus de dix ans, Arnaud Marzorati travaille, avec ses Lunaisiens, sur le répertoire de la chanson historique, renforçant ses interventions pédagogiques au sein des conservatoires, des écoles de musique et des écoles. Il est convaincu que la chanson est une passerelle extraordinaire pour offrir un accès à la musique dite « classique » aux jeunes générations qui ne se sentent pas toujours concernées par ce répertoire. Pourtant, en touchant dès les premières années, dès la petite enfance, ce que nous appellerons les «petites oreilles», ou les oreilles « sans préjugés », nous accèderons à une écoute presque originelle où cette musique aura toute sa place pour initier de nouveaux auditeurs.

 

LE PUBLIC

 

Plus encore, c’est donc l’enfance, et lorsque nous parlons d’enfance nous souhaitons toucher, pourquoi pas, « tout petites ». Par cet apprentissage de la chanson populaire, nous offrirons ainsi un panel à la fois de grande et belle musicalité, avec des artistes désireux de s’investir dans l’univers enfantin, et une découverte d’un geste vocal quasi universel où grands et petits auditeurs s’initiaient à la vie par la voix chantée.

 

 

LES SOURCES

 

En partant de la chanson des origines, de la chanson populaire, de cette chanson qui est l’inspiration des chansons enfantines, Les Lunaisiens proposent un travail novateur sur le répertoire des chansons de « France et de Navarre ». Nous inspirant de la magnifique Anthologie de l’Ethnomusicologue Joseph Canteloube, de l’introduction Populaire à la Chanson de Henri Davenson, de l’Histoire de France par les Chansons de Pierre Barbier et France Vernillat, de l’Histoire de la Chanson par Claude Duneton (pour ne citer que quelques ouvrages...), nous souhaitons remettre dans une «actualité culturelle» toutes ces chansons extraordinaires qui dictèrent et accompagnèrent le quotidien « musical » des femmes et des hommes d’hier.

 

LES CHANSONS

 

 

Toutes ces chansons peuvent servir à la fois de bel objet vocal pour initier les enfants à des mélodies simples, mais aussi sont pour la plupart des « rondes », «des chansons énumératives », des «comptines», chansons de quêtes, de mariages, ou de moissons à la rythmique ludique et communicative. De ce répertoire découle une musicalité mélodieuse et très facile, où l’enfant se sentira tout de suite réconforté et protégé. Ainsi son oreille s’ouvrira à la proposition d’écouter la musique pure des instruments tels que la vielle à roue, la flûte à bec, la viole de gambe et la guitare.

 

 

LES POP-UP

 

Les chansons seront illustrées en pop-up : ces petits décors en plusieurs volets qui se déplient et s’animent au fil des histoires. Damien Schoëvaërt-Brossault en a conçu toute une série qui accompagnera les interventions. En voici quelques uns.