Menu

Accueil > Programmes > Historiques > Soleil noir

Soleil noir

1715 : Le Roi Soleil, défenseur des arts, s’éteint !
Mécène absolu de Molière, Lully, Racine et de tant d’autres, il aura été le roi au long règne ; il aura été le roi qui danse, qui chante avec Lambert, et qui joue de la guitare, guidé par la main de Robert de Visée. L’esthète absolu, sensuel, gracieux, défenseur de toutes les muses…
Mais lorsque ce Monarque décède le 1er septembre 1715…
Les langues se délieront quelque peu et l’on parlera un tout autre ton.
La « vox populi » résonnera d’une lourde sentence à travers des chansons qui donnent une autre légende, un autre regard sur Louis XIV et qui ne furent pas que des chansons de contestations. Il y en eut tout au long de son règne : des bonnes, des vertes, des méchantes, des élégantes, des louangeuses… Ecrites par des anonymes, par des littérateurs, des gens de cour, des abbés, des femmes…. De la naissance du Dauphin à la Fronde, de l’Edit de Nantes à la douloureuse fistule, tout passa par des couplets.
« Le Roi est mort ! vive-nous… »