Menu

Accueil > Programmes > Historiques > Saint-Jean Bouche d’Or

Saint-Jean Bouche d’Or

Il fut un temps où les mots avaient le poids de changer le cours de l’histoire…
Ces mots appartenaient au Peuple et à leurs oracles :
Il y avait les poètes ouvriers, Pierre Dupont à Jehan-Rictus, les chansonniers de Gaston Couté à Montéhus, et les nobles orateurs de Hugo à Jaurès…
Tous, par les mots, s’engagèrent dans un combat ultime contre la misère des autres.
Et plus encore, à l’aube du 1er conflit mondial, la famille des « pacifistes » œuvra
contre l’ultime injustice, contre le fléau universel : la Guerre !
Sans aucun doute, celui qui conduisit le combat pacifique jusqu’à son apogée fut le « Grand Jaurès », inoubliable dans « ses prises de paroles » : maître des mots, inégalable dans son art rhétorique, convaincant les plus « suspicieux » par sa harangue, sa force déclamative grâce à laquelle on l’appelait : SAINT-JEAN BOUCHE D’OR
Il allait gagner, contre les « marchands de canons », contre les « va-t-en-guerre »…
La foule l’acclamait mais la haine l’assassina.

" Vous avez interrompu la vieille chanson qui berçait la misère humaine...
et la misère humaine s’est réveillée avec des cris,
elle s’est dressée devant vous et elle réclame aujourd’hui sa place."
(Jean Jaurès, discours dit de la "Vieille Chanson", 21 novembre 1893)

Jaurès