Menu

Accueil > Programmes > Historiques > L’estaminet lyrique

L’estaminet lyrique

Pierre Jean Béranger est le digne représentant de la Romance et de la chanson Française du XIXème siècle. C’est à Béranger que revint le titre de « poète national » sous la monarchie de Juillet et jusqu’au second Empire, alors que « brillaient tant de gloires littéraires à Paris telles que Victor Hugo, Lamartine, Vigny et les autres… » Avec ses compositions, il a croqué, tout comme son ami et admirateur Balzac, les us et coutumes de ses contemporains.
Jouant souvent de la caricature, il a égalé avec ses mots les coups de crayons du dessinateur Daumier. Mais il a surtout été l’inventeur de la « chanson philosophique » et s’est ainsi démarqué de ses prédécesseurs par ses créations subtiles et méditatives.
Les paroles de Béranger ont été mises en musique à l’époque sur des airs célèbres notés dans les recueils dits des « Clefs du Caveau ». Nous avons souhaité retranscrire l’atmosphère à la fois savante et décadente qui pouvait s’extraire de tout ce répertoire oublié.
Mais nous avons surtout eu le désir d’improviser sur ces grands airs et nous les réapproprier comme un chansonnier aurait pu le faire avec ses amis, entre deux verres de liqueur et les longues volutes de la fumée des cigares. « Vous aimez la musique et vous ne craignez ni les excitations alcooliques ni l’odeur du tabac… » Alors, laissez-vous tenter, laissez-vous enivrer par cette folie romantique, jouez au cœur de « l’Estaminet Lyrique ».

L’estaminet lyrique