Menu

Accueil > Programmes > Historiques > 1789 : Révolution, contre-Révolution

1789 : Révolution, contre-Révolution

C’est en chantant que le peuple Français allait s’entretuer sur près d’une décennie, aiguisant ses chansons et ses refrains pour qu’ils deviennent de véritables couperets sanguinaires !
Il eut suffit à Louis XVI de porter son attention sur les nouvelles chansons et cela bien avant la prise de la Bastille, pour comprendre que sa gouvernance vacillait, et que le « bon peuple français » ne chantait plus seulement que des romances, des airs à boire ou des musettes. Dans 1789, Louis-Ange Pitou, Espion de la Reine, et Ladré, auteur du « Ça ira », s’affronteront au cours d’une terrible joute verbale et musicale, révélant ainsi une période forte de notre histoire, l’une des « grandes guerres civiles » de la France : « la Révolution de 1789 ». C’est la révolte en musique d’un sans-culotte & d’un contre-révolutionnaire.

Ce récital possède une portée universelle et fondatrice dans le monde contemporain occidental. Il emprunte des chemins de traverse afin de restituer ce répertoire si spécifique.

« Heureux le peuple qui chante, et qui laisse à d’autres
le cruel et triste soin d’aiguiser les poignards. »

Louis Sébastien Mercier – 1788

Révolution